Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 17 juin 2016

Conférence sur les huiles essentielles

                            Je vous invite à venir échanger avec moi

                    samedi 25 juin à 10h30, à la médiathèque de Torreilles

      autour du thème "Bien choisir et utiliser les huiles essentielles "


affiche_A4_conference_huilesessentielles_hd__1_.jpg

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2016

Les légumineuses : ces petites graines aux grandes vertus ! (2)

Faciles à intégrer dans les repas et à cuisiner, les légumineuses se prêtent à toutes nos fantaisies culinaires sous forme de grains entiers, de flocons, de farine et pour le soja, sous forme de tofu (sorte de « fromage » plus ou moins ferme obtenu à partir de "lait" de soja caillé à l’aide de nigari, chlorure de magnésium extrait du sel de mer, pressé et égoutté ) ou de tempeh ( sorte de "fromage" élaboré à partir de graines de soja jaune fermentées)

Lire la suite...

jeudi 09 juin 2016

Les légumineuses : ces petites graines aux grandes vertus !

L'Organisation des Nations Unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses pour sensibiliser l'opinion publique aux avantages écologiques et nutritionnels de ces graines. Plus connues sous le terme de légumes secs, les légumineuses font partie de la famille des Fabacées. On distingue notamment les fèves sèches, les flageolets, plusieurs variétés de haricots secs (rouges, blancs, noirs, azukis...) plusieurs variétés de lentilles (brunes, vertes, blondes, corail, Beluga...) les pois cassés jaunes et verts, les pois chiches, le soja...

Sur le plan environnemental, leur intérêt n'est plus à démontrer : elles sont un atout pour les sols dont elles accroissent la fertilité grâce à leurs propriétés fixatrices d’azote et de par cette faculté, elles diminuent pour leur propre culture le besoin en fertilisants azotés dont la production génère une grosse émission de gaz à effet de serre . En outre, elles permettent de tirer un meilleur parti de la rotation de cultures. Peu contraignantes à cultiver, elles se sont acclimatées à toutes les régions du monde.

Par ailleurs, de par leur richesse en protéines, elles s'inscrivent parfaitement dans le plan « protéines végétales 2014-2020 » du projet agro-écologique porté par le gouvernement français.

Quant à leur impact sur la santé , il est incontestable : riches en protéines, en acides gras insaturés, en glucides complexes et en fibres alimentaires leur permettant d'afficher un index glycémique bas, elles sont une bonne alternative à la viande pour les végétariens et les personnes devant réguler leur cholestérol sanguin, un aliment de choix pour les diabétiques et ceux qui veulent perdre du poids .

Faciles à intégrer dans les repas et à cuisiner, elles se prêtent à toutes nos fantaisies culinaires sous forme de grains entiers, de flocons, de farine et pour le soja, sous forme de tofu (sorte de « fromage » plus ou moins ferme obtenu à partir de "lait" de soja caillé à l’aide de nigari, chlorure de magnésium extrait du sel de mer, pressé et égoutté ) ou de tempeh ( sorte de "fromage" élaboré à partir de graines de soja jaune fermentées)

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2016

Haut les couleurs ! Un menu coloré et vitaminé pour apprivoiser le soleil

La principale source de l'indispensable vitamine D (moins de cancers, moins d'infarctus, moins de pathologies articulaires, moins de dépression...lorsqu’elle est présente en quantité suffisante dans le sang) est l'exposition au soleil. Or,entre la fin du mois d’octobre et celle du mois de mars, en raison d’une variation de la longueur d’ondes du rayonnement ultraviolet, s'exposer au soleil ne permet pas de la synthétiser suffisamment. Notre organisme la met en réserve mais la moitié est éliminée rapidement, et nous laisse en déficit à partir de novembre, avec le taux le plus bas en février. Les beaux jours sont l' occasion unique de restaurer nos réserves . Les chercheurs affirment qu'une exposition quotidienne d'une quinzaine de minutes, entre 11 heures et 15 heures, de la plus grande surface possible de peau , sans écran solaire, le visage protégé par un chapeau, et sans aller jusqu'à la rougeur, active la synthèse de vitamine D, qui constitue une protection puissante contre le cancer. Attention, le reste de la journée, il ne s'agit pas de s'adonner à un bronzage intensif mais au contraire porter chapeau, lunettes et vêtements ou... se tenir à l'ombre !

N'oublions pas que notre alimentation peut nous aider à apprivoiser ce merveilleux soleil et à se protéger des effets néfastes des ultraviolets en excès , pourvoyeurs de radicaux libres accentuant le stress oxydatif. Soigner le contenu de son assiette, permet d’offrir à son organisme de quoi donner à la peau un joli hâle, un teint éclatant, la nourrir et la protéger du dessèchement cutané.

Lire la suite...

mercredi 11 mai 2016

Quatuor majeur pour jambes légères !

L’arrivée des premières chaleurs rime souvent avec sensation de lourdeur dans les jambes. 

Les chevilles et la partie inférieure des jambes sont gonflées par l’œdème, signe que le système lymphatique et la circulation veineuse de retour ne sont pas parfaitement en harmonie : de l’eau et des protéines s’échappent par les capillaires artériels et se trouvent mal résorbées par les capillaires veineux et lymphatiques. 

Ce phénomène appelle la prescription de toniques veineux.

Quatre plantes majeures favorisent la circulation sanguine et s’opposent à ces symptômes désagréables : le Ginkgo, l’Hamamélis, le Marron d’inde et la Vigne rouge.

Il est recommandé de les associer pour un effet optimum.

Lire la suite...

jeudi 28 avril 2016

CURE DÉTOX D’ÉTÉ : du 20 au 22 mai 2016

Bonjour à chacun et à chacune,

Dans le cadre des indispensables cures saisonnières
l'association Harmovie a le plaisir de vous proposer la cure détox d'été.

                                            L'été se prépare !
                    Chasser la fatigue de fin de semestre,
             prévenir les troubles de la circulation sanguine,
                                 préparer sa peau au soleil,
                        pour vivre un été en pleine forme,
                        physiquement et émotionnellement
              Nous vous invitons à débuter cette préparation
                                 le temps d'un week-end
dans l'ambiance d'un petit groupe motivant et chaleureux

                            du vendredi 20 mai à 17h30
                         au  dimanche 22 mai 17 heures

                                au gîte du Mas la Mouillère à Camelas

Lire la suite...

jeudi 21 avril 2016

Et que ça saute ! La cuisson au wok , une cuisson saine, rapide, imaginative et parfumée

    Utilisé depuis plus de 2000 ans, le wok permet une cuisson classée parla diététique chinoise traditionnelle « de type Yang » , qu'elle préconise pour apporter « l'énergie chaude au sang ». Répandue dans toute l'Asie et adoptée aujourd'hui par l'Occident, la cuisson au wok est surtout reconnue pour allier gourmandise, imagination, santé et rapidité. En outre, elle permet de confectionner un plat complet en une seule préparation dans un seul ustensile, version non végétarienne ou végétarienne.

Lire la suite...

jeudi 14 avril 2016

En avril, l'apéritif est festif et sans gluten ni lactose !

Le mot apéritif a été emprunté au latin médiéval aperitivus, du verbe aperire qui signifie « ouvrir ». Jusqu'au 17ème siècle, médicalement, aperitivus désignait tout ce qui « favorise l'élimination » et ce n'est qu'au 19ème siècle que ce terme puis l'emploi du substantif « un apéritif » désignent tout« ce qui ouvre l'appétit ».

Les premières boissons étaient élaborées à partir de certaines plantes reconnues pour ces propriétés apéritives et avaient pour missiond'ouvrir l’appétit, de soulager les maux d’estomac, de faciliter la digestion.

L'introduction de l'alcool remonte à la fin du 19ème siècle et la pratique de l'apéritif qui se rencontre surtout dans les milieux aisés se popularise au 20ème siècle dans les années 40, devenant aussi l'occasion de découvrir et mettre en valeur une multitude de produits : fromage, charcuterie, olives, tartines, cacahuètes, biscuits ...

Aujourd'hui l'apéritif est un temps festif privilégié que les français seraient 77% à pratiquer au rythme d'une fois par semaine environ.

Prélude aux dîners de famille ou entre copains, façon « dîner-dinette » lorsqu'il est qualifié de dînatoire, il est souvent vécu comme un joyeux moment convivial mais peut devenir problématique pour les intolérants au gluten et au lactose tout comme, du reste, pour les personnes présentant des troubles métaboliques car trop souvent encore il étale sur nos tables chips, cacahuètes grillées salées, biscuits apéritifs trop gras et trop salés, charcuteries...décorés de quelques tomates cerises hors saison sans qualité gustative ni qualitative !

Alors comment allier plaisir et santé car il ne s'agit pas de se priver de ce partage chaleureux et de ce moment de détente qui débute une soirée amicale ou familiale ?

Lire la suite...

vendredi 08 avril 2016

Avril, délicieux mois tout fleuri….mais aussi mois des allergies !

Avril si joliment fleuri signe pour certains le retour des allergies saisonnières : nez qui pique, éternuements, gorge qui gratte, irritation des yeux, démangeaisons....

Comment atténuer voire même éviter ces désagréments ?

Lire la suite...

jeudi 31 mars 2016

Merveilleuse cure de printemps avec la sève de bouleau

Une des meilleures cures au printemps pour épurer l'organisme des toxines accumulées pendant l'hiver et retrouver sa vitalité est la cure de sève de bouleau.

Excellent draineur des reins, du foie et du pancréas, elle active la diurèse et l'élimination des déchets organiques  et notamment des déchets acides.

De par sa forte teneur en antioxydants, en sels minéraux (dont calcium et potassium en grande quantité) et en vitamines B et C, elle reminéralise, régénère et stimule le métabolisme.

k9009979.jpg

Lire la suite...

jeudi 24 mars 2016

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Oméga-3

Acides gras essentiels aux propriétés bénéfiques pour notre santé car ils jouent notamment un rôle majeur dans l’inflammation, la pression artérielle, la coagulation sanguine, la fonction cardiaque, les fonctions cérébrales, la protection des muqueuses digestives, la croissance osseuse... les Oméga-3 appartiennent à la famille des graisses polyinsaturées et sont composés de trois principaux « membres »

- L’acide alpha-linolénique (ALA)

- Les acides gras EPA et DHA

Les trois sont indispensables à une bonne santé et ne peuvent être apportés que par l'alimentation car notre organisme ne sait pas les fabriquer lui-même.

Par ailleurs, bien que notre foie sache transformer l’acide alpha-linolénique en EPA et DHA, il le fait en quantité insuffisante et, surtout, de moins en moins bien en prenant de l'âge. Aussi est-il vraiment nécessaire de consommer des aliments qui contiennent les trois.

Lire la suite...

jeudi 17 mars 2016

Je cuisine les produits lacto-fermentés !

Technique de conservation ancestrale, la lactofermentation est un procédé chimique naturel réalisé par des bactéries lactiques (aucune parenté avec le lactose, glucide du lait !) de la famille des lactobacilles essentiellement, qui, dans un milieu privé d'oxygène, transforment les sucres des aliments soumis à fermentation, en acide lactique. Si la choucroute, résultat de la lactofermentation du chou blanc, est le produit ainsi transformé le plus connu, bien d'autres aliments que nous mangeons couramment sont concernés : pain au levain, cornichons, sauces soja et Nuoc-mâm, vinaigre d'umébosis, thé noir, kéfir, roquefort, saucisson, rouleaux de feuilles de vignes au riz...

Lire la suite...

mardi 08 mars 2016

Il était une fois la vie d'une femme contée à travers des tisanes...

8 mars, journée internationale des droits de la femme,

selon votre âge, votre état émotionnel, vos goûts, votre fantaisie et votre humeur, je vous invite à créer une pause tisane parfumée d'humour en ce 8 mars... un, deux et trois, à vos plantes !!!

Lire la suite...

lundi 29 février 2016

CURE DÉTOX DE PRINTEMPS : du 18 au 20 mars 2016

    
     Dans le cadre des indispensables cures saisonnières

l'association Harmovie a le plaisir de vous proposer
la cure détox de Printemps.

                      La cure détox de printemps est indispensable
                       pour réveiller en douceur l’organisme,
             éliminer les toxines accumulées  pendant l’hiver,

         
se préparer aux allergies printanières et tonifier le foie.

              Nous vous invitons à commencer votre cure
                              par un week-end "starter",
dans l'ambiance d'un petit groupe chaleureux et motivant,
                                 pour plus d'efficacité.

Lire la suite...

lundi 22 février 2016

Monodiètes de Printemps - Jour-J et les deux suivants....

Jour-J

Il s’agit de consommer uniquement les fruits choisis (en général de 1,5 kg à 3 kg par jour selon les personnes) ou les jus de légumes lacto-fermentés (ne pas dépasser 1,5 litre par jour) en six ou sept prises fractionnées. Si vous optez pour le riz ou les soupes de légumes, tenez-vous en plutôt aux quatre repas habituels, à volonté pour les soupes et à raison d’environ d’un gros bol de riz par repas.

   Quelques recommandations pour éviter les désagréments :

  • Boire beaucoup d’eau pure et de tisanes dépuratives ;
  • Se préserver du bruit, de la pollution, du stress, du trop chaud et du froid (l’utilisation de la bouillotte est recommandée pour les pieds, le foie …) ;
  • Rester en contact avec la nature : marches courtes, pratique du qi gong ou yoga en plein air …
  • S’occuper de soi par la relaxation, les massages, la méditation, la lecture … pour éviter que le mental ne tourne en rond.

jus_bonne_mine.jpg

Lire la suite...

samedi 20 février 2016

Monodiètes de Printemps - mode d'emploi

 I/ La descente alimentaire en paliers

Cette phase débute 3 jours avant ! A noter que pour une cure d’une seule journée, cette phase s’aménagerait par repas.

Tous les matins, je conseille de boire à jeun le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède (les plus pressés auront recours à la spécialité au citron, au pur jus de citron ou de citron vert !). Puis d’accompagner son petit-déjeuner d’un thé vert ou d’une infusion.

Le dessert n’est absolument pas indispensable ! Mais ceux qui ne peuvent terminer leur repas sans une note de douceur s’offriront une compote sans sucre ajouté ou bien se prépareront un petit dessert « maison » léger et sans sucre ajouté, comme cette compote tiède de poires aux baies de canneberge, parfum pain d’épices.

Une collation entre 16h et 17h évitera de manger trop copieusement le soir : une pomme ; une poignée de fruits secs oléagineux (amandes ou noix, noisettes, noix de cajou …) et/ou à chair déshydratés (abricots, figues, pruneaux …) pour les deux premiers jours, simplement des fruits frais la veille de la monodiète.

Si vous avez choisi une monodiète d’un seul fruit, commencez à l’introduire dès le début de la préparation à la cure ; et s’il s’agit d’une monodiète de jus de légumes lacto-fermentés, buvez-en un verre en guise d’apéritif midi et soir.

Lire la suite...

jeudi 18 février 2016

Et si on tentait la monodiète pour le “grand nettoyage” de printemps ?

Le 20 mars est désigné comme le premier jour du printemps sur notre calendrier, mais en fait, il marque l’équinoxe. Et pour la médecine chinoise, nous entrons dans l’énergie de la saison début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver précisément.

Au printemps, l’énergie yang croît et l’énergie yin décroît. Et tout comme la nature vit son renouveau par la montée de la sève après la mise entre parenthèses hivernale, notre organisme, ralenti par l’hiver, a besoin d’être réveillé.

Mus par “notre médecin intérieur”, nous ressentons, du reste, spontanément le besoin de nous alléger des toxines accumulées et de nous régénérer !

Une cure de drainage avec des plantes dépuratives suivie d’une cure de revitalisation, accompagnées d’une alimentation adaptée, contribueront à nous nettoyer et à relancer notre vitalité !

Mais tout réglage alimentaire ne s’adopte pas du jour au lendemain, et il conviendra peut-être d’avoir recours aux “cures détox” sous forme de monodiètes.

Si un dîner de monodiète est une solution souvent spontanée pour gérer un excès alimentaire de déjeuner familial festif trop copieux, une cure d’une journée offre un repos digestif appréciable pour l’organisme. Une cure courte de trois jours est, quant à elle, un bon début pour les néophytes et déjà un nettoyage efficace.

Je vous propose un programme complet de 9 jours autour de la monodiète, respectant trois étapes indispensables pour en tirer tous les bienfaits !

Lire la suite...

jeudi 11 février 2016

Bien choisir et utiliser les huiles essentielles : dernière partie

Outre la voie cutanée en dilution huileuse, la plus recommandée car très efficace et la moins délicate, et la voie orale à manier avec grande prudence et de préférence guidé par les conseils d'un thérapeute, trois autres modes d'application des huiles essentielles sont intéressants.

Lire la suite...

jeudi 04 février 2016

Bien choisir et utiliser les huiles essentielles : 2ème partie

La prise par voie orale des huiles essentielles est la voie la plus délicate. Ingérer des huiles essentielles nécessite de nombreuses précautions et ne devrait être utilisée qu’après avoir demandé l'avis d’un conseiller en aromathérapie.

Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que pour les enfants de moins de 6 ans.

Une solution intéressante dans ce cas est d'avoir recours aux hydrolats.

Lire la suite...

jeudi 28 janvier 2016

Bien choisir et utiliser les huiles essentielles : 1ère partie

Une huile essentielle est un extrait liquide très complexe, résultat de l'extraction de l'essence d'une plante aromatique. L'essence d'une plante est élaborée au cours de la photosynthèse, elle est donc issue de l'action du soleil sur le végétal . C'est une véritable réserve énergétique et les essences et huiles essentielles sont des produits très actifs qui doivent être employés avec précaution et jamais de manière prolongée.

Le saviez- vous ?

- L' HE de Thym détruit le colibacille Escherichia coli, bactérie vivant normalement dans l'intestin mais pouvant contaminer l'environnement, en 2 à 8 minutes.

- Le staphylocoque « rend l'âme » au bout de 3 à 8 minutes !

Lire la suite...

- page 1 de 14